Mathyssen & NDP Host Seniors Roundtable in Ottawa

Consultation key component in developing National Strategy on Ageing

 OTTAWA – Official Opposition critic for Seniors, Irene Mathyssen (London-Fanshawe) and Deputy Critic Lysane Blanchette-Lamothe (Pierrefonds-Dollard) hosted a roundtable discussion on seniors today. Both were thrilled with the attendance and participation of the people speaking on issues like seniors’ health care, housing and pension security.

 “The response from organizations clearly shows there are many important challenges facing seniors today,” said Mathyssen. ”We heard some really wonderful ideas about how to address the challenges many seniors face in Canada.”

 This is the third roundtable that Mathyssen and Blanchette-Lamothe have hosted, the first two being in Toronto and Montreal.

 “It’s really been helpful to hear concerns that come straight from those working on the ground,” said Blanchette-Lamothe. “Many seniors are living in poverty with inadequate access to health care and in isolation. This kind of treatment of our seniors is deplorable.”

 The discussion at today’s roundtable focussed on the need for national pharmacare plan, the challenges facing immigrant seniors, the access to affordable housing as well as the need to strengthen our pension system.

 Seniors represent one of the fastest growing populations in Canada today. The number of seniors in Canada is projected to increase from 4.2 million to 9.8 million between 2005 and 2036.

 “Issues facing seniors are only going to intensify as more Canadians reach their senior years,” said Mathyssen. “Action now is critical – we need a plan in place, we need the structures in place to deal with this dramatic shift in our country’s demographics.”

 “Canadian seniors built our country and add much value to our communities. We must remember they have needs – and we all have a responsibility to help,” said Blanchette-Lamonthe.

 Mathyssen and Blanchette-Lamothe will use the feedback they receive through these roundtables to develop a National Strategy on Aging.

 

LE NPD TIENT UNE TABLE RONDE SUR LES AÎNÉS

La consultation, composante clé d’une stratégie nationale sur le vieillissement

 OTTAWA – La porte-parole de l’opposition officielle en matière de personnes âgées, Irene Mathyssen (London-Fanshawe), et la porte-parole adjointe, Lysane Blanchette-Lamothe (Pierrefonds-Dollard) ont tenu une table ronde sur les aînés aujourd’hui. Elles ont toutes déclaré être extrêmement satisfaites de la présence et de la participation d’organismes voués aux soins de santé, au logement et à la sécurité des revenus de retraite des aînés.

 « La réaction des organismes illustre clairement les nombreux défis auxquels sont confrontées les personnes âgées aujourd’hui, a affirmé Mme Mathyssen. Nous avons entendu d’excellentes idées sur ce que nous pouvons faire pour aider les aînés au Canada à relever ces défis. »

 Il s’agit de la troisième table ronde organisée par Mmes Mathyssen et Blanchette-Lamothe, les deux premières ayant eu lieu à Toronto et Montréal.

 « Il a été très utile d’entendre les préoccupations directement des gens qui travaillent en première ligne, a déclaré Mme Blanchette-Lamothe. Beaucoup d’aînés vivent dans la pauvreté, ne reçoivent pas les soins de santé nécessaires et sont isolés. C’est une situation tout à fait déplorable. »

 Les discussions d’aujourd’hui à la table ronde ont porté sur le besoin d’instaurer un régime national d’assurance-médicaments, sur les défis auxquels font face les immigrants aînés, sur l’accès aux logements abordables de même que sur le besoin de renforcer notre régime de pensions de retraite.

Les aînés représentent l’une des tranches de population dont la croissance démographique est la plus rapide au pays à l’heure actuelle. Les projections ont établi que leur nombre bondirait de 4,2 millions à 9,8 millions entre 2005 et 2036.

 « Les difficultés que vivent les aînés ne feront que s’exacerber avec le vieillissement de la population, selon Mme Mathyssen. Il est donc important d'agir dès maintenant, d'adopter une stratégie et de bâtir les infrastructures pour pouvoir faire face à ce changement démographique radical. »

 « Au Canada, les aînés représentent à de nombreux égards une valeur ajoutée au sein de nos collectivités. Il ne faut pas oublier non plus qu’ils ont des besoins et que nous avons la responsabilité d’y répondre », a déclaré Mme Blanchette-Lamonthe.

 Mmes Mathyssen et Blanchette-Lamothe procèdent à la compilation des réactions recueillies durant les tables rondes en vue d’élaborer une stratégie nationale sur le vieillissement.

-30-