IRENE MATHYSSEN NEW DEPUTY VETERANS AFFAIRS CRITIC

OTTAWA – New Democrat MP Irene Mathyssen (London-Fanshawe) will take on new responsibilities as the Deputy Veterans Affairs Critic.

In addition to Mathyssen’s other portfolios, her work as the NDP Deputy Veterans Affairs critic will focus on ensuring that modern day veterans have access to specialised medical care at veterans’ hospitals. Currently, the mandate of veterans’ hospitals excludes veterans who have served in conflict and peacekeeping operations after 1953.

“It is disturbing that Canadian Forces and RCMP veterans who have served in peacekeeping and other missions since the Korean War are denied the use of hospital beds provided by the Department of Veterans Affairs,” said Mathyssen. “I am looking forward to taking on this new challenge and I feel privileged to work on behalf of the brave men and women who served our country.”

Mathyssen will continue serving as critic for Status of Women and Deputy critic for Public Safety.

-30-

IRENE MATHYSSEN SERA LA NOUVELLE PORTE-PAROLE ADJOINTE DU NPD EN MATIÈRE D’ANCIENS COMBATTANTS

OTTAWA – Irene Mathyssen (London-Fanshawe), députée du NPD, prendra en charge de nouvelles responsabilités en tant que porte-parole adjointe en matière d’anciens combattants.

S’ajoutant à ses autres dossiers, Mathyssen, dans ce nouveau rôle de porte-parole adjointe du NPD en matière d’anciens combattants, aura pour objectif premier de garantir que les anciens combattants d’aujourd’hui puissent avoir accès à des soins médicaux spécialisés dans les hôpitaux pour anciens combattants. Actuellement, le mandat de ces hôpitaux exclut les anciens combattants qui ont fait leur service au cours de conflits ou d’opérations de maintien de la paix après 1953.

« C’est troublant de voir que les anciens combattants des Forces canadiennes et les anciens de la GRC qui ont participé à des opérations de maintien de la paix et à d’autres missions depuis l’époque de la guerre de Corée se voient refuser l’accès à des lits d’hôpital fournis par le ministère des Anciens combattants », a noté Mathyssen. « J’ai hâte de relever ce nouveau défi, et je me sens privilégiée de pouvoir travailler au nom de tous les hommes et de toutes les femmes qui ont servi notre pays. »

Mathyssen conservera ses responsabilités à titre de porte-parole en matière de condition féminine ainsi que de porte-parole adjointe en matière de sécurité publique.

-30-